mardi 6 septembre 2022

Vers de nouvelles applications de diagnostic de beauté visage

Depuis mars 2015, j'ai effectué un virage professionnel en passant du monde hightech du logiciel web aux biotechnologies les plus avancées au service de l'humain et de son bien-être. 

Ce virage s'explique par le constat scientifique que notre corps peut lui-même se régénérer pour que nous puissions rester jeune au mieux de nos capacité. Il s'agit de l'épigénétique. 

Martien décalé à l'époque 😏, aujourd'hui toujours humain, le partenaire que j'ai choisi à l'époque est devenu numéro 1 mondial sur plusieurs segments et mes 20 années de compétences en logiciel sont des plus utiles pour vous apporter cet article et répondre à vos attentes. 

Deux tendances se dégagent, convergent ou se complètent:

- la beauté intérieure et la bonne forme de votre corps selon ce que vous lui donnez de bon et la réduction de son stress extérieur ;

- la beauté extérieure c'est à dire la perception de qui vous êtes en donnant à votre peau les éléments qui vont lui permettre de se régénérer de façon optimale.

Jusqu'à présent seule la mesure scientifique du stress physique de votre corps, c'est à dire de son oxydation, permettait de proposer des solution de beauté intérieure agissant sur la beauté extérieure.

Depuis peu, une application gratuite sur téléphone mobile iOS ou Androïd, à la pointe de la technologie, vous permet d'analyser votre visage et vous conseille sur la façon dont vous pouvez améliorer certains de ses éléments avec lesquels vous vous sentez peu à l'aise. 

Que ce soit des tâches de rousseur ou de vieillesse, que ce soit des boutons ou autres aspérités disgracieuses, que ce soit des ridules voire des rides, que ce soit un excès de sébum manifeste, que ce soit la texture moins douce que celle souhaitée voire de la souplesse de la peau par une sécheresse ... cette application analyse la peau de votre visage grâce à un algorithme d'intelligence artificielle et son évolution dans le temps. Elle recommande ensuite, selon vos attentes, grâce à quelques questions pertinentes, le ou les solutions pour y répondre. Ayez une Jolie Peau quel que soit votre âge 👐

Cette application permet une véritable personnalisation saine de votre routine de soin de peau et de votre bien-être à la puissance 4 😀 #Wellbeing4You 😉

La version française est enfin disponible. Cette application est également capable de reconnaître un appareil connecté qui mesure l'impact de la prise de peptides de collagènes et son propre effet mécanique et vibratoire sur la peau du visage !

Envoyez moi un message via mon site officiel personnel  https://www.jeanmicheldavault.com ou en me contactant via les réseaux sociaux Facebook, Instagram ou LinkedIn pour en savoir plus.

Jean-Michel Davault





lundi 5 septembre 2022

Mon Tro Breizh sur le GR34 Breton - 4ème segment

En ce 31 octobre 2022, je mets à jour cet article initialement rédigé le 5 septembre 2022.
 
Il me semble nécessaire de vous partager certaines spécificités de ma marche initiée en juin 2019 au pied du Mont Saint Michel pour démarrer le segment de Pont-Aven à Ploeren de cet été entre le 15 et le 21 août.
 
En 2019 je subissais une pression extrême tant personnelle que professionnelle. Effectuer un 180° dans sa carrière professionnelle après la crise des financière de 2008-2010 est un défi tant humain, intérieur, relationnel que financier. Vous avez eu connaissance de mon projet bénévole associatif FDR (Fonds du Rebond Association) soutenu par une centaine de personnes et monté en partenariat avec club des entrepreneurs de l'EDHEC puis son intégration dans Les Rebondisseurs Français en tant qu'ambassadeur fondateur.

Derrière ce côté engagé, il y avait ce feu de rebondir professionnellement dans une démarche collective en trouvant ma voie. Avoir le feu c'est bien. L'alimenter correctement est une autre paire de manche surtout lorsque l'on est responsable de 4 enfants et marié. Entre le "Je", les tentations de "l'Ego" et le nous familial il y a des tiraillements et des tensions à gérer.

Mon prénom est sous le patronage de Saint Jean l'évangéliste et de l'Archange Saint Michel. Lors d'un échange avec un partenaire professionnel, l'idée de marcher en autonomie sur le GR34 Breton fait son chemin ... de Compostelle en partie également sur de nombreux segments de ce chemin comme celui de 2021 au départ de la Point Saint Mathieu vers Sainte-Anne-du-Portzic.  Souvenirs également de ma marche familiale de 500 km environ avec 3 de nos enfants de 11 à 18 ans arrivant le 15 août 2011 à Compostelle où j'apprends que la société Booster ayant racheté ma société Hommes & Process allait  mettre la clef sous la porte...
 
En tout cas je suis dans l'idée d'un Tro Breizh ® et d'une démarche à 10 ans. Le Tro Breizh est une marche particulière, "il n’y a pas de lieu à rallier,  seulement une boucle à boucler. Chacun trace son chemin en glissant ses semelles dans les pas des Saints Fondateurs de la Bretagne, avant de revenir au point de départ…transformé" ! Je me sens dans cette transformation même si je n'ai pas encore bouclé la boucle 😀
 
Cette année j'ai donc marché entre Pont-Aven et Ploeren-Vannes du 15 au 21 août 2022 principalement en prenant le GR34 comme référence le plus possible. Pour ce 4ème segment, seul le kilométrage a changé passant de 21 à 22,5 Km par jour, signe d'inflation 😉. 
 
Que de belles rencontres et d'énergies échangées. 
 
Je vous invite à venir découvrir la Bretagne et prendre du recul sur le monde pour mieux discerner votre voie de vie.
 
 
Jean-Michel Davault
 

 














lundi 26 juillet 2021

Du 11 au 24 juillet 2021 - Deux utopies qui se réalisent?

 

11 au 24 juillet 2021 - 278 Km de marche sur le GR34 la tête dans les étoiles

 


Bonjour à tous,

Les personnes qui me connaissent savent que j'ai lancé ma 1ère micro fusée à l'âge de mes 12 ans, puis des mini-fusées d'un kilo via l'ANSTJ puis des fusées supersoniques grâce au programme jeune du CNES dont l'une lors d'un projet appliqué de fin d'études de mon école d'ingénieur HEI (maintenant JUNIA). Puis, ne pouvant alors pas devenir un astronaute pour des yeux myopes et d'autres contraintes de l'époque, j'ai bifurqué professionnellement en me consacrant à l'industrie du logiciel collaboratif et web dont j'ai été un des pionniers en France.

Je fais parti de ceux qui pensent que l'Humanité doit continuer de découvrir l'espace et l'univers qui nous entoure. Je m'intéresse donc à l'astronomie, à la cosmologie et à l'exploration spatiale. Je considère que notre terre est similaire à un formidable vaisseau spatial parcourant l'espace. La terre est aussi le berceau de notre humanité dont nous devons prendre grand soin. Au fil des années, j'ai vraiment pris conscience de la fragilité de la Terre et de ceux qui y habitent. C'est pourquoi je me suis progressivement engagé sur la voie de la Responsabilité Sociétale et Environnementale (RSE) c'est à dire le trait d'union entre le développement (économique et social) durable, la protection raisonnée de notre environnement incroyablement vivant et d'une incroyable beauté par delà ses aridités, ses lois d'adaptation et de (sur)vie. 

Le 11 juillet, je pars marcher de la Pointe Saint Mathieu direction Lorient/Vannes via le GR34 (sentier de grande randonnée) et le sentier du littoral pour 2 semaines en autonomie avec l'objectif de 21 km par jour. Ma motivation c'est d'associer le concept "1Km à 1€" car on peut presque nourrir un enfant sainement dans le cadre d'un projet durable pour 30 jours à un repas par jour (21,34€) ... Est-ce une utopie de vouloir éradiquer la malnutrition infantile au 21ème siècle?

Le 11 juillet, l'utopie jusque là de l'ouverture du marché du tourisme spatial s'effrite par le départ de Richard Branson (et 5 autres personnes) avec son vaisseau StarShipTwo atteint l'altitude maximale de 53,5 miles (86 Km) soit 6 km de plus que ce la NASA et la FAA considèrent comme la frontière de l'espace et ce en 59 mn. On approche la distance parcouru comme le début d'une trajectoire parabolique de Kepler puis d'une descente contrôlée en cercles concentriques après un début d'apogée parabolique. L'ordre de grandeur de la distance totale parcourue peut être estimée à quatre fois l'altitude d'apogée soit 340 Km.

Le 20 juillet, jour de mon anniversaire, Jeff Bezos (et 3 autres personnes) réalise lui un vol spatial plus traditionnel avec son vaisseau Blue Origin en atteignant l'altitude maximale de 351 210 Ft (107 Km) pour une durée de vol total de 10 mn et 19 secondes. J'estime à 230 Km la distance totale parcourue. La vitesse maximale atteinte est de 2597 MPH soit 4179 Km/h.

Chacune de ces expériences de quelques minutes [d'apesanteur] "représente plus de deux fois l’émission individuelle annuelle permettant, selon le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec), de respecter l’objectif d’une augmentation maximale de 2 °C de l’Accord de Paris"  (Ouest-France ***). Avec dix passagers par vol, cela représente 7,5 tonnes de CO2 par personne sans parler des suies et autres éléments polluants. France Info compare cela à un 1,66 tour de la Terre, seul dans une voiture moyenne. Si cette utopie se réalise comme celle d'aller fouler le sol de la lune et bientôt celui de mars, il faut penser à dépolluer et à décarbonner en masse. 

Concernant l'utopie d'éradiquer la malnutrition infantile, elle commence par chacun d'entre nous à se transformer en réalité avec l'effet Colibri. Ainsi, de mon côté, entre le 11 juillet et le 20 juillet, j'ai parcouru à pieds 220 Km. Nature et pollution minimale.
Si on arrête le compteur à la fin de ma marche c'est 278 Km soit un peu en dessous de la moyenne des deux distances parcourues par les 2 trajectoires des fusées. Cela représente presque 3 jours de marche continue sachant que je porte 15 Kg sur le dos incluant tente, matelas, duvet, rechange, technologie et ravitaillement soit une vitesse moyenne de 4,06 Km/h (de +33°C en plein soleil à +16°C en plein vent et pluie). Si je continue mon raisonnement, 21 km parcourus permettent de financer l'alimentation saine d'un enfant pendant 30 jours (à 1 repas par jour). Si je compte sur mes seules forces cela représente 13 enfants soutenus.

Pour obtenir un effet de levier, je vous invite à partager cet article autour de vous pour sensibiliser sur le sujet. En agissant comme moi vous pourrez bénéficier gratuitement de magnifiques paysages bretons 👐😀! 

J'invite bien sûr Jeff Bezos et Richard Brandson à se préoccuper de leur côté de projets associés à la malnutrition infantile en € ou $ pour chaque Km parcourus dans leurs projets respectifs.

Je vous remercie d'avoir lu cet article, de m'avoir soutenu dans ma marche de sensibilisation👐😀 

💖

Jean-Michel Davault

 


 
Jour 1 - 10,7 Km : Pointe Saint Mathieu - Bertheaume/Plougonvelin

Jour 2 - 20,9 Km : Bertheaume/Plougonvelin  - Cosquer/Brest

Jour 3 - 21 Km : Cosquer/Brest - Saint-Jean/Plougastel-Daoulas

Jour 4 - 21,1 Km : Saint-Jean/Plougastel-Daoulas - Presqu'île de Crozon/Logonna-Daoulas

Jour 5 - 20,8 Km : Presqu'île de Crozon - Rosnoën 

Jour 6 - 21,6 Km : Rosnoën - Lestrevet Plage

Jour 7 - 21,3 Km : Lestrevet Plage - Tréboul/Douarnez

Jour 8 - 20,1 Km : Tréboul/Douarnez - Audierne 

Jour 9 - 22,3 Km : Audierne - Plovan 

Jour 10 - 22,4 Km : Plovan - Tréguennec - Penmarch - Toul at Ster

Jour 11 - 17,9 Km : Penmarch - Loctudy/Ile-Tudy

Jour 12 - 20,4 Km : Loctudy/Ile-Tudy - Benodet - Beg Meil

Jour 13 : 21,3 Km : Beg Meil - Baie de Concarnau - Concarnau

Jour 14 : 16,4 Km : Concarnau - Pont-Aven



 













































































































dimanche 25 avril 2021

Agir en Artisan de Paix

 Article originel daté de  radicalement modifié le 31 octobre 2021 pour n'en garder que les éléments essentiels

 

Agir en Artisan de Paix chaque jour est plus facile à dire qu'à faire.

En effet il faut appliquer à soi-même et apprendre à gérer ses émotions avant de s'intéresser à autre chose.

Lorsqu'une situation m'impacte émotionnellement la 1ère chose que je dois décider c'est de la vivre humainement à fond les 7 premières minutes. Pourquoi? Au delà de 7 mn les neurosciences viennent nous montrer que cela peut venir sérieusement assombrir ou perturber mes prochaines 24 à 48 heures.

Vivre humainement, c'est accepter nos émotions et les canaliser pour les transformer si besoin.

Dans ces 7 mn, mon intention profonde est de passer en revue au moins les 4 Accords Toltèque, (Don Miguel Ruiz)

- Ma parole est-elle impeccable?

- Est-ce que j'en fais un affaire personnelle?

- Est-ce que je fais des suppositions?

- Est-ce que je fais de mon mieux?

ET

De discerner, de méditer si j'ai besoin d(e demander de l')aide) pour transformer cette situation et agir en Artisan de Paix?

Il faut s'élargir "l'horizon du possible".

La "Communication Non Violente" (CNV) est déjà un grand pas pour transformer une situation de crise en une situation moins tendue. En voici les éléments clefs :

1) Présentation des faits ; 

2) Présenter mon ressenti ; 

3) Présenter une demande.

Est-ce suffisant?

Il peut être nécessaire de prendre le temps de la réflexion et de "non réponse" en explorant le champ du possible pour résoudre avant tout une situation bloquée par le dialogue, la paix, l'imagination plutôt que d'utiliser des armes (de communication) asymétriques éventuelles.

Il est aussi utile d'embrasser le sujet en "N actions simples" : K.I.S.S : Keep It Super Simple - Garder les Choses Très Simple. 

 Conclusion 

Je souhaite par cet article exprimer qu'il est possible d'une façon ou d'une autre de sortir par le haut de  situation difficile en la vivant pleinement et en se donnant 7 minutes pour la simplier.


Jean-Michel Davault

 

 





lundi 31 août 2020

Consommation énergétique & Marche Bretonne sur le GR34

Pour la 2ème année consécutive, je suis allé marcher sur le GR34 Breton. L'année dernière ce fut du 1er au 21 juin entre le Mont Saint Michel et Morlaix, 441 Km. Cette année ce fut du 9 au 19 août en comité réduit familial avec quelques amis entre Morlaix et Brest (raccourcis à Lanidult à cause de la tempête), 170 Km.
Que de
magnifiques paysages, de (fort belles) rencontres humaines et d'imprévus climatiques ou organisationnels à gérer ! Changer d'air dans cette période troublée d'un monde qui change et cette notion de "vacances" est un luxe paradoxal.
L'intention de cet article est de "nous sensibiliser" à notre impact énergétique lorsque nous utilisons les réseaux sociaux. 😀
E
n préalable pour celui qui lit cet article, je n'ai aucun contrat de sponsoring ou d'apport d'affaire avec le fabriquant de batterie solaire choisi ou un concurrent, un opérateur téléphonique ou de système d'exploitation.
Lorsque j'écris cet article, en estimant le temps effectif de rédaction/modifications à 2 heures, il y a l'énergie nécessaire à le produire (temps d'écran, processeur bas régime, peu de consommation réseaux et des routeurs, stockage serveur réseau mutualisé) sans compter ma propre énergie mitochondriale 😉. A ce stade j'estime la consommation à 2 ampoules de basse consommation (30 Wh) pendant 2 heures soit 120 Wh pour simplifier. Si quelqu'un est intéressé par préciser ou compléter l'estimation il est bienvenue. 😀 Il faut ensuite trouver un multiplicateur entre ce qui j'écris et ce qui est effectivement lu pour une estimation énergétique totale sachant que le consensus est de dire qu'une recherche/lecture sur serveur Google coûte en moyenne une ampoule basse consommation soit 0,3 Watt pendant une heure [Ce qui représente à peu près autant d’énergie que ce qu’un corps humain adulte brûle en 10 min..]. Je vous invite entre autre à aller lire cet article du Monde sur "Combien de CO2 pèsent un mail, une requête Web et une clé USB?

Lorsque je publie une vidéo sur mon compte Instagram par exemple, cette quantité d'énergie est plus difficile à quantifier : elle va dépendre de la qualité de la communication avec les relais c'est à dire la distance qui nous sépare d'eux, si c'est du 3G ou 4G [la 4G consomme plus d'énergie que la 3G] , la façon dont le système d'exploitation du téléphone va gérer ce service [et aussi les autres services pour qu'il puisse le rendre] ainsi que la façon dont l'application du réseau social a été développée. Je n'entrerai pas dans la différence de publication d'une vidéo sur Facebook car elle doit charger en plus avant plein d'autres choses qui ne sont pas à proprement parlé lié à la publication de cette vidéo ...

Pourquoi, pour cette marche sur le GR34, ai-je décidé de prendre avec moi une batterie solaire ?

Je souhaitais savoir si je pouvais faire une marche en autonomie énergétique en restant connecté et en améliorant la résilience constatée comme fort médiocre l'année dernière. J'ai chois un modèle quasi étanche ayant une capacité de 15000 mAh soit la capacité de recharge d'un téléphone portable estimé à "6 charges". Je décide de la charger au départ sur secteur pour m'assurer de sa pleine charge. J'ai intégré le fait que cette batterie, mise sur mon sac à dos, possède un panneau solaire relativement petit. J'escompte bien toutefois avoir une capacité suffisante pour tenir durant 15 jours d'été.

La première journée, j'ai eu l'impression que j'allais être autonome en énergie mais ma batterie solaire avait déjà diminué de 50% le deuxième. J'avais configuré mon téléphone pour avoir le moins de consommation possible (coupure de Bluetooth, Wifi fermé en mobilité, luminosité basse, ...) du moins au niveau facilement accessible pour un "utilisateur normal". J'ai publié sur les réseaux. C'est à compter du 5ème jour que j'ai constaté arriver au bout des réserves de toutes ma batterie solaire et de celle de mon téléphone. Par rapport à l'année dernière, j'ai eu une confort inégalé et pu vous produire bien d'avantage de vidéos, Live et photos live mais fort loin de mon objectif d'autonomie.

D'un point de vue énergétique, j'estime donc ma consommation éditoriale en mobilité sur 5 jours à 7 charges de téléphone lié à ma batterie soit une puissance P=U*I avec 5V en sortie + 1 charge soit 87,5 Watts en local. A cela doit s'ajouter la consommation électrique des relais, routeurs, serveurs de traitement vidéo, publication vidéo, stockage et écrans lecteurs. Vous noterez que j'ai intégré la consommation téléphonique mais je vous assure qu'elle est a été marginale soit 3 courtes communications par jour en moyenne.

Quel est donc le ratio maintenant en énergie totale consommée (localement + à distance par les serveurs)? On peut raisonnablement estimer que l'énergie nécessaire en local pour traiter l'information par les serveurs est au moins égale à celle nécessaire à distance. On arrive à 175 Watts ce qui me paraît faible. Il est plus difficile d'estimer la consommation énergétique lié aux antennes relais, routeurs. On peut aussi se faire une idée d'un effet multiplicateur lié à l'audience et du temps de visionnage. Là aussi l'objectivité de la mesure se corse. Que prendre entre ce que je peux estimer être vu, ce qui est vu en totalité? Il faudrait une étude sérieuse pour le quantifier. Qui travaille sur ce sujet? Intéressé par vos avis.

En tout cas, à titre personnel, si j'estime l'ensemble de ma production vidéo/réseau à 25 Watts par jour pour une audience globale de 50 personnes en moyenne par jour m'ayant intégralement suivi, je peux estimer à une consommation énergétique équivalente par personne en intégrant la partie serveur et la partie locale (j'inclus en cela une moindre consommation relative du fixe par rapport au mobile) soit 1,25 KW par jour. Comme publié par EDF avec 1 kWh, on peut travailler une demi-journée avec un ordinateur fixe contre une journée et demie avec un ordinateur portable. Un modem ADSL fixe consomme 1 kWh en 8 h, qu’il soit en marche ou en veille. Vous pouvez ainsi vérifier que l'ordre de grandeur que je vous donne est correct et mieux vous sensibiliser à être responsable 😉

En conclusion, nous sommes nous-même en temps que professionnels présents sur les réseaux sociaux responsable de notre impact environnemental. Il en va de même pour les fabricants de téléphones, les opérateurs de réseaux, les développeurs d'applications ... Bref, aujourd'hui l'énergie est un bien précieux dont on a finalement peu conscience lorsque nous utilisons les réseaux sociaux ... Produisons donc des choses qui en valent la peine, pour des être humains qui vont y retrouver quelque chose d'utile (intégrant évidemment le simple plaisir et nos émotions).

Que pensez-vous de cet article et de mes estimations?

Participer au commentaire coûte de l'énergie (humaine) ... la prise de conscience et la mise en place d'actions peut valoir la peine de débattre et d'être force de proposition 😀-----------------------
#lemondechange ; #wellbeing4you ; #GR34 ; #3G ; 4G; #systemexploitation #android #iOS #developpementdurable ; #consommationenergietelephoneportable ; #consommationenergie #economieenergie #facebook #apple #google #orange #bouyguestelecom #free #RSE